La Comète ludique est à La P’tite Boutique !

La Comète ludique est à La P’tite Boutique !

Du 13 janvier au 19 avril…
Cette ludothèque itinérante pose ses valises pleines de jeux dans la P’tite Boutique !
Stages de création de jeux, à partir de 8 ans, pendant les vacances de février : lundi 10 et mardi 11   // Jeudi 13 et vendredi 14 de 13h30 à 18h

La saison 2 de la P’tite Boutique est ouverte… Venez rencontrer Charlotte, fondatrice de La Comète ludique :
« Pour cette deuxième résidence, cette fois-ci pas de magasin ou de lieu de travail pour expérimenter son projet, mais une ludothèque ! Un lieu pour chacun-e, qu’on ait deux semaines ou 99 ans pour jouer.
Il y aura donc des jeux adaptés à tou-te-s, des jeux de société, des jeux pour faire semblant, des jeux à construire, etc. En plus du jeu libre, la ludothèque compte recevoir des auteurs-rices de jeu pour présenter leurs prototypes, des conteurs-euses, faire des séances de démonstrations de nouveautés, des temps d’échanges, des soirées jeux, des ateliers de créations de jeux de société, et d’autres surprises encore !
Chacun-e est le bienvenu pour 3e de l’heure, et les tarifs sont dégressifs si vous revenez régulièrement. 😉
Les horaires sont à définir selon la fréquentation mais les après-midis seront ouverts de 15h à 18h30 du mercredi au dimanche pour tou-te-s et des créneaux réservés à la petite enfance seront organisés en matinée le mercredi et le samedi, ce qui vous laisse pas mal de temps pour découvrir ce qu’il en est.
J’espère vous voir très vite,
Charlotte de la Comète Ludique »


Entretien avec Charlotte Gibaux, fondatrice de La Comète ludique

Charlotte, qui es-tu ?
Je m’appelle Charlotte, j’habite dans le 20e à Gambetta et j’ai fondé une ludothèque itinérante qui s’appelle la Comète Ludique. J’ai fait des études dans un domaine qui n’a rien à voir, mais j’ai toujours été intéressée par ce que je pensais être l’enseignement mais qui s’est avéré être l’éducation.
Après une très courte période où j’ai été institutrice, j’ai décidé de quitter l’Education Nationale pour me consacrer à l’éducation populaire, par le biais du jeu. J’ai ainsi intégré une ludothèque associative fixe puis ai fait le choix de la quitter pour me lancer seule en itinérance pour toucher un public plus large et sortir le jeu des lieux spécialisés.

Tu as toujours été joueuse ?
Ce serait mentir de dire que c’est le cas : j’ai toujours aimé jouer, mais les occasions étaient assez rares car, ni ma famille, ni mes amis, ne sont des grands joueurs. Un jour, j’ai commencé à être un peu plus assidue avec un ami et le démon du jeu ne m’a plus quittée !

Quand t’est venue l’idée de monter une ludothèque ? Comment t’y es-tu prise ?
Après avoir travaillé dans une ludothèque, je me suis heurtée à plusieurs problèmes, le principal étant le monopole des 0-3 ans qui sont, certes, un public important, mais qui débordait sur les autres publics. Les jeunes adultes et les adolescents désertaient vraiment le lieu qui ne leur semblait pas destiné et le fond de jeux de société semblait réservé à un petit public d’adultes initiés.
L’idée de l’itinérance est d’amener le jeu auprès de ces publics éloignés du jeu tout en répondant aux besoins spécifiques des lieux visités. En ce qui concerne la mise en œuvre, je travaille en partenariat avec une autre ludothèque itinérante basée au Lilas, ce qui a été d’une grande aide pour le départ. Nous mettons ainsi en commun notre fond de jeu pour en avoir un le plus large possible et travaillons ensemble sur plusieurs projets comme dans des collèges à Romainville et aux Lilas.

Que viens-tu faire à la P’tite Boutique ?
Comme Hélène et Léa avant moi, je viens pour élargir mon public et créer des habitudes de jeu auprès de personnes qui ne sont pas forcément convaincues. Mais attention, les férus de jeu sont évidemment les bienvenus !
Au contraire : plus on est de passionnés, plus on pourra engendrer de la passion ou au moins un intérêt auprès des autres !

La Comète Ludique, KEZAKO ?
La Comète Ludique c’est une ludothèque itinérante, normalement sans lieu fixe mais avec des rendez-vous réguliers, et pour trois mois à la P’tite Boutique, une presque ludothèque fixe !

Et c’est pour qui ?
Pour tout le monde, les férus de jeux ou ceux qui n’y connaissent rien, pour ceux qui veulent combattre des monstres, gérer leur domaine, être le plus rapide, imaginer des histoires, résoudre des enquêtes…
Il existe tellement de mécaniques de jeu, de thématiques, de formats, de supports de jeux, sur du temps long ou ultra court, en solo ou en grand groupe…Venez demander, on trouvera !

Ce sera ouvert quand ?
La ludothèque ouvre ses portes officiellement le 13 janvier 2020, et il y aura deux portes ouvertes, la première le 12 janvier lors du brunch, pour découvrir de quoi il s’agit et qui sera autour des enfants principalement. Et une autre le 17 janvier en fin d’après-midi pour présenter les activités proposées au public plus âgé.

C’est payant ?
Tout à fait. Dans mes rêves les plus fous, l’accès serait gratuit mais la réalité me demande de gagner ma vie. Néanmoins, j’ai fait en sorte de proposer un tarif qui me semble accessible qui est de 3€ de l’heure, avec des tarifs dégressifs si vous souhaitez venir plus régulièrement.

C’est comme une garderie ?
Alors pas du tout ! Le jeu recouvre une forte idée de lien social et de lien parental dès que des enfants sont inclus, donc ce serait complètement contreproductif de prendre ce rôle, surtout pour les enfants de moins de 8 ans. Le jeu parent-enfant est essentiel au développement de l’enfant et aussi de la confiance qui va s’établir entre chacun. Donc non, surtout pas une garderie !

Moi j’aime pas trop les jeux… Je crois que c’est pas pour moi !
Qu’est-ce qui s’est passé ? Des parties interminables de Monopoly où on se fait plumer par les concurrents, des mauvais joueurs qu’il fallait laisser gagner ou des jeux mathématiques (pour vous « aider » en calcul mental) ou de mémoire… ont eu raison de votre envie de jouer ?
C’est fort probable, mais comme je l’ai dit avant, il y a tellement de jeux, qu’on peut balayer d’un revers de la main ces mauvais souvenirs, et promis, je n’aurais pas de Monopoly (sauf si vous le réclamez !), ça peut valoir le coup de venir essayer. On ne sait jamais, vous vous trouverez peut-être une passion pour le placement d’ouvrier ou les jeux de déduction.

D’ailleurs, les soirées jeux sont faites pour ça !

Posté par : dans A découvrir..., NOUVEAUTES le mardi 1 janvier 2020
Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

close window

MJC "Les Hauts de Belleville"

Horaire d'ouverture des bureaux

Lundi, Mardi et Jeudi : 14H - 22H

Mercredi et Vendredi : 9h - 22h

Samedi : 9h - 20h

Dimanche : 10h - 18h


Venir à la MJC Les Hauts de Belleville

En métro

ligne 11 : station Télégraphe ou Porte des Lilas
ligne 3 bis : station Saint-Fargeau

En bus

n° 96 et n°61 : arrêt Saint-Fargeau
n° 60 arrêt Borrégo.

43/45 rue du Borrégo
75020 PARIS
Tél : 01.43.64.61.00
Fax : 01.43.64.33.09
close window