Cogitations d’une sophrologue confinée

Cogitations d’une sophrologue confinée

En cette période de repli dans nos logements, nous souhaitons garder le lien et faire vivre la solidarité du quartier.
Chaque jour jusqu’à la fin du confinement, nous vous proposerons donc une contribution proposée par un-e voisin-e !
Envie de contribuer ? Ecrivez-nous ! Toutes les idées sont les bienvenues : charlotte.ciabrini@assohdb.fr
Prenez soin de vous !

Cogitations d’une sophrologue confinée

Et si c’était peut-être l’occasion de redécouvrir son « intérieur » dans tous les sens du terme, de se relier à ses valeurs, à son être profond ?
Vous me direz que les discours de zénitude, d’élévation auxquels je vous invite sont bien beaux alors que :

// La maison brûle.
// Quand les informations égrènent à chaque édition le nombre de morts et de contaminés.
// Qu’aucune éclaircie ne pointe pour l’instant à l’horizon, bien au contraire on nous prépare à un plus long confinement.
// Quand vous vivez dans quelques m² d’un appartement parisien ou de banlieue
// Quand il faut souvent gérer de jeunes enfants qui ne comprennent pas vraiment que ce n’est pas les vacances.
// Que votre ordinateur trône sur un coin de table pour vous rappeler que vous êtes en télé travail ?
// Que la gestion du quotidien est chamboulée pour diverses raisons ?
// Que vous n’avez pas la possibilité de voir, de rencontrer les êtres que vous aimez ?
// Que vous n’êtes plus libre d’aller là où vous voulez, de faire ce que vous appréciez.
// Et pour l’humour, quand on ne vous a pas demandé avec qui vous vouliez être confiné.

Oui, la situation que nous vivons est inédite, un scénario de science-fiction.
Oui, cela n’est pas évident pour chacun et chacune de nous. Mais c’est la réalité du moment et on ne peut rien y faire. Elle suscite en chacun de nous des émotions, des ressentis, des interrogations, peut-être des angoisses et cela est normal et naturel.
Le confinement n’est pas évident mais quand cela reste la seule mesure indispensable pour ne pas dire vitale pour ralentir voire éradiquer l’épidémie, il est de notre responsabilité, de notre devoir chacun, chacune, de nous y soumettre et d’y contribuer. Dans cet état de contrainte, nous avons cependant le choix de vivre ce confinement autrement que comme un enfermement, un isolement, une atteinte à notre liberté.

Je vous invite très simplement à porter un regard nouveau sur ce qui se passe, sur votre quotidien tel qu’il se présente aujourd’hui, de le vivre tel qu’il est et non tel que vous aimeriez qu’il soit.

Là vous me direz : Mais que dois-je faire de mon mal-être dans cette situation ? Comment faire pour vivre les choses sereinement ?

Je vous répondrai « je ne sais pas ». La seule chose que je peux vous assurer est que la réponse est en vous. Vous la portez au plus profond de vous-même.

Ma réponse ne sera pas la vôtre et la vôtre ne sera pas la mienne. Il n’y a pas une bonne ou une mauvaise réponse. La meilleure réponse est celle que vous allez trouver.

Je peux, cependant, partager avec vous des outils, qui pourraient vous aider à trouver les solutions en vous pour traverser cette période houleuse que nous vivons. Vous avez la force, la capacité de le faire chacun, chacune. Ce potentiel existe en chacun de nous. Il suffit de prendre le temps d’y accéder.

Cela tombe très bien. Tout le pays, le monde est au ralenti et c’est peut-être de cela que nous avions besoin : Ralentir, se poser pour laisser décanter et faire remonter le meilleur de nous-même. Nous avons de quoi nous occuper tous ces prochains jours : allons-y.

Ce texte vous est proposé par Hamida AOUAT
Sophrologue certifiée.
Spécialiste de la gestion du stress et des émotions.
Formée à la thérapie de l’ACT.
11 rue de Lamblardie Paris 12.
hamidaapoaut@yahoo.com
www.hamidaaouat.com
0698750785

Posté par : dans Chroniques de confinement le dimanche 3 mars 2020
2 commenatires

2 commentaires

  1. Par Emmanuelle Velay

    Le 3 mars 2020

    Bonjour Hamida,

    Tout d’abord merci pour votre texte, rien que de le lire permet de relativiser, vous parlez d’outils pour nous aider à puiser à travers notre potentiel, chacun d’entre nous en possède un mais je dois dire qu’il est très très enfouis depuis ce week-end…. Comment faire pour prendre contact avec vous ?
    je vous souhaite une bonne journée
    Emmanuelle Velay

  2. Par mjc

    Le 3 mars 2020

    Bonsoir Emmanuelle,

    Voici les coordonnées d’Hamida :
    Ce texte vous est proposé par Hamida AOUAT
    Sophrologue certifiée.
    Spécialiste de la gestion du stress et des émotions.
    Formée à la thérapie de l’ACT.
    11 rue de Lamblardie Paris 12.
    hamidaapoaut@yahoo.com
    http://www.hamidaaouat.com
    0698750785

Laisser un commentaire

close window

MJC "Les Hauts de Belleville"

Horaire d'ouverture des bureaux

Lundi, Mardi et Jeudi : 14H - 22H

Mercredi et Vendredi : 9h - 22h

Samedi : 9h - 20h

Dimanche : 10h - 18h


Venir à la MJC Les Hauts de Belleville

En métro

ligne 11 : station Télégraphe ou Porte des Lilas
ligne 3 bis : station Saint-Fargeau

En bus

n° 96 et n°61 : arrêt Saint-Fargeau
n° 60 arrêt Borrégo.

43/45 rue du Borrégo
75020 PARIS
Tél : 01.43.64.61.00
Fax : 01.43.64.33.09
close window